Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté

Votre note :
[Total: 3 Average: 2]

Le pessimisme est d’humeur ; l’optimisme est de volonté.

Alain

Le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme

Notre cerveau est conçu pour capter et retenir les informations qui pourraient nous causer des problèmes. C’est pourquoi le pessimisme est plus « naturel » que l’optimisme.

L’optimisme est une manière de voir le monde orientée sur les solutions plutôt que sur les problèmes en eux-mêmes. C’est un choix :

– le choix de regarder dans une direction qui nous convient.

– le choix de dépasser un échec pour retenter sa chance.

– le choix de savoir lâcher-prise quand cela est nécessaire.

– le choix d’éteindre la TV pour ne pas s’exposer aux vagues d’informations négatives offertes par les médias (quel cadeau empoisonné).

– le choix de faire durer des émotions positives en marquant une pause.

– le choix d’encourager les efforts et de ne pas étiqueter/catégoriser.

– le choix de voir le potentiel chez les autres (et chez nous) et de favoriser son éclosion.

– le choix de s’ancrer dans le moment présent pour ne pas subir les assauts de nos pensées négatives.

– le choix de prendre conscience que nous avons le choix.

 

Être optimiste ne signifie pas nier la douleur ou la réalité. D’ailleurs, la réalité est une notion subjective tant on la recouvre de nos pensées.

Source : « Propos sur le bonheur. » Alain

propos sur le bonheur

Recevez chaque jour votre newsletter avec les meilleures citations pour vous inspirer et passer à l’action :

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire