Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre.

Votre note :
[Total: 2 Average: 1.5]

Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre.

Victor Hugo

Je me demande si vivre plutôt qu’exister ne passe pas par plus de pleine conscience au quotidien.

5 façons de pratiquer la pleine conscience au quotidien

Car chaque seconde compte. Et que chaque seconde que nous passons plongés dans nos pensées sont des secondes où des possibilités s’évadent ou des détails importants nous échappent :

Ensuite, vivre, c’est ne pas forcément se laisser vivre. C’est se fixer des objectifs qui nous ressemblent et donnent du sens à notre quotidien :

Comment choisir et poursuivre vos objectifs (pour être et rester heureux)

 

Puis, vivre, c’est s’entourer. Car notre cerveau est neuro-social.

Exercice : créer un lien d’amitié

 

Peut-on vivre sans aimer d’ailleurs ?

Mais pour pouvoir se tourner vers l’autre, il est essentiel de commencer par s’aimer soi-même et accepter ses émotions :

Les 2 obstacles à l’amour de soi…et des autres

Dire cette simple phrase va changer votre vie

Et enfin, vivre, c’est savoir regarder les bons côtés sans occulter les mauvais.

16 étapes pour considérer la vie comme une chance (Le cerveau du bonheur, Rick Hanson)

Le plus lourd fardeau, c'est d'exister sans vivre.Victor Hugo

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire