Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)

Votre note :
[Total: 1 Average: 5]

Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)-2

Je me sens si condamnée par tes mots

Je me sens tellement jugée et repoussée,

Avant de partir, j’aimerais savoir,

Est-ce cela que tu voulais dire ?

Avant que je ne me lève pour ma défense,

Avant que je ne parle poussée par ma souffrance

ou par la peur

Avant que je ne construise un mur de mots,

Dis-moi, ai-je bien entendu ?

Les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs.

Ils nous condamnent ou nous libèrent.

Lorsque je parle et lorsque j’écoute,

Puisse la lumière de l’amour rayonner à travers moi.

Il y a des choses qui signifient tant pour moi,

Si mes mots ne rendent pas mon message limpide,

M’aideras-tu à me sentir libre ?

Si j’ai paru te rabaisser,

Si tu m’as crue indifférente,

Essaie d’écouter par-delà mes mots

Les sentiments que nous partageons.

 

Ruth Bebermeyer

 

Source : « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall B. Rosenberg

51a0kCuqueL

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire