Nos attitudes influent sur nos pensées (scientifiquement prouvé)

Votre note :
[Total: 1 Average: 5]

Nos attitudes influent sur nos pensées (scientifiquement prouvé)

Si je vous disais que l’information que je vais vous donner aujourd’hui va transformer toute votre vie ?

Si je vous parlais d’une méthode qui vous permettra de réussir tout ce que vous entreprenez ?

Si j’évoquais du respect que vous allez inspirer à partir du moment où vous aurez compris le truc ?

Si j’insistais sur le fait que c’est d’une simplicité enfantine ?

Je vous propose de vous révéler ce secret scientifiquement prouvé en commentant la vidéo TED où la psychologue Amy Cuddy nous détaille ses stupéfiantes découvertes.

Préparez-vous à avoir un choc positif. C’est fascinant  🙂

 

Amy CuddyNous sommes captivés par le langage corporel et notamment celui des autres. Un regard de travers, un sourire, un clin d’oeil, une poignée de main particulière déclenchent différents sentiments et réflexions.

La communication non-verbale est une part essentielle dans notre communication. Notre langage corporel envoie des messages et influence le jugement d’autrui. On peut aisément rater un entretien d’embauche en inspirant physiquement la méfiance par exemple.

Alex Todorov de Princeton, a démontré qu’un jugement d’une seconde sur le visage des candidats politiques prédit 70% des résultats des élections des sénateurs et gouverneurs américains, et même dans le numérique, les émoticônes bien employés lors de négociations en ligne peuvent donner un sérieux avantage.

Amy Cuddy, dans le cadre de ses fonctions, étudie particulièrement les expressions non-verbales liées au pouvoir et à la domination.

 

Dans le règne animal, la domination consiste à s’étendre, à s’ouvrir, à occuper plus d’espace.

Domination dans le règne animal

Les humains se comportent de la même manière lorsqu’ils dominent.

posture du pouvoir chez l'homme

Ces expressions sont donc anciennes et universelles !

On peut parler d’expressions de « fierté ».

Jessica Tracy a étudiée cette fierté. Elle a déterminé que les personnes nées aveugles font ce geste lorsqu’elles remportent une compétition alors qu’elles n’ont jamais vu personne le faire. Les bras en l’air en V, le menton légèrement relevé. C’est donc fortement ancré dans nos gènes.

expression de la victoire

Quand nous nous sentons impuissants, nous faisons exactement le contraire.

Nous nous refermons. Nous nous recroquevillons. Nous nous faisons tout petits. Nous ne voulons pas toucher la personne près de nous. Là encore, les humains et les animaux ont des comportements identiques.

dominé Capture d’écran 2014-08-11 à 00.53.45

Remarquez qu’un dominé complètera exactement la posture du dominant :

dominant dominé

 

En observant ces différents comportements chez des étudiants en MBA, Amy s’est demandé si les étudiants qui ne participaient pas oralement, car visiblement en manque de confiance, ne pouvaient faire « comme si » ils n’étaient pas en manque de confiance. Est-ce que le fait d’adopter un comportement de domination ne pouvait pas in fine modifier les pensées et transformer ces étudiants en véritable dominant.

Est-ce que le comportement peut influer sur les sentiments et les pensées plutôt que l’inverse ?

Certains indices semblent l’indiquer. Par exemple, nous sourions lorsque nous sommes heureux, mais aussi, quand nous sommes forcés à sourire en tenant un stylo entre nos dents, cela nous rend heureux. Cela fonctionne donc dans les deux sens. Et quand il s’agit de pouvoir, cela va aussi dans les deux sens. Lorsque vous prétendez être puissant, il y a plus de chance que vous vous sentiez vraiment puissant.

sourire

Comment prouver que notre corps change notre esprit ?

En observant les hormones.  En quoi l’esprit d’une personne puissante se différencie d’une personne faible ?

Les personnes puissantes ont tendance, et cela ne surprendra personne, à être plus affirmées, confiantes et optimistes. Elles sont convaincues qu’elles vont gagner même à des jeux de hasard. Elles ont aussi tendance à pouvoir penser de manière plus abstraite. Ces personnes prennent plus de risques.  Physiologiquement, il y a aussi des différences sur deux hormones-clés : la testostérone, qui est l’hormone de la domination, et le cortisol, qui est l’hormone du stress. Nous découvrons que les puissants mâles alpha dans la hiérarchie des primates ont beaucoup de testostérone et peu de cortisol, et les leaders puissants et efficaces ont aussi beaucoup de testostérone et peu de cortisol. Qu’est-ce que cela veut dire? Quand on pense au pouvoir, les gens ont tendance à ne considérer que la testostérone, car elle est liée à la domination. Mais en fait, la puissance est aussi liée à notre réaction au stress. Voulez-vous un leader puissant et dominant, haut en testostérone, mais qui réagit fortement au stress ? Probablement pas. 

C’est ainsi que des tests ont été réalisés sur des personnes en laboratoire.

On leur a demandé d’arborer pendant 2 minutes des postures de pouvoir et d’impuissance.

Voici les postures de puissance :

Posture de puissance

posture de puissance

posture de puissance

 

Voici les postures d’impuissance :

posture d'impuissance

posture d'impuissance

posture impuissance

On leur a ensuite proposé de parier : 

86 % des personnes en condition de pose puissante ont parié contre 60% pour ceux en pose impuissante. La prise de risque est donc largement présente chez les premiers.

Pour la testostérone : les personnes puissantes voient une augmentation de 20% par rapport à leur niveau initial tandis que les personnes impuissantes enregistrent une chute de 10%.

Pour les résultats en cortisol : les personnes puissantes observent une diminution de près de 25% tandis que les personnes impuissantes ont une augmentation de près de 15% 

Donc deux minutes conduisent à ces changements hormonaux qui configurent notre cerveau pour être soit affirmé, confiant et à l’aise, soit réellement stressé et abattu. 

Il semble donc que nos comportements non-verbaux gouvernent bien ce que nous pensons et ressentons de nous-mêmes. Nos corps changent notre mental !

 

La question est maintenant : ce changement peut-il changer nos vies.

Là encore, des personnes ont été invitées dans un laboratoire. On leur a demandé d’arborer des postures de puissance et d’impuissance. Puis, on leur a fait passer un entretien d’embauche très stressant pendant 5 minutes avec un recruteur impassible et qui ne décochait pas un mot. C’est une situation terrible. Tout le monde déteste cela. C’est pire que d’être interrompu.

recruteur

 

 

Le bilan est clair : toutes les personnes ayant arboré une posture de puissance avant l’entretien ont été jugées aptes pour un poste par des recruteurs professionnels qui ont visionné les enregistrements vidéo.

 

Donc oui, une posture de puissance et de confiance peut influer sur les évènements de votre vie.

 

Conclusion :

Les gestes influent sur les pensées. Si vous vous comportez comme quelqu’un de puissant, votre cerveau se convaincra que c’est le cas.

Faites « comme si » et tous vos doutes s’évaporeront. Votre vie va changer du tout ou tout car en plus de vous convaincre, vous convaincrez toutes les personnes que vous croiserez.

Vous avez déjà des exemples de postures de puissance et d’impuissance dans cet article. Inspirez-vous en. 2 minutes suffisent pour modifier votre état d’esprit. Utilisez-les dès que vous en avez besoin.

C’est spectaculaire.

Et si je vous en parle avec autant d’engouement c’est qu’il s’agit d’une méthode que j’utilise depuis longtemps.

Lorsque j’ai besoin de savoir comment me comporter, je visionne un film ou une vidéo youtube, j’observe quelqu’un dans la rue ou je m’inspire d’un acteur dans une publicité.

C’est mon remède anti-doute.

 

FAITES COMME SI.

VOILA LA CLE.

Et c’est scientifiquement prouvé.

 

Pour finir de vous convaincre, lisez la chronique de ce livre de Richard Wiseman.

Tout est vrai.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.